Les petites layettes de Marseille

Ce sont les petites layettes que Marie Thérèse et Ilda nous ont fait parvenir dans le cadre du Challenge Petits Lutins.

C’est un colis composé à 4 mains des cousettes et des tricots avec de très jolis points fantaisies …

Marie Thérèse nous informe que c’est Ilda qui a réalisé la majorité des layettes … il y a des couvertures, des turbulette, une combinaison, un burnou et des bonnets.

C’est à Ilda que reviennent les félicitations et merci, j’ai participé un peu aux ouvrages couvertures … et je suis le facteur pour les envois.

C’est un joli témoignage d’amitié aussi qu’elle nous transmet avec son colis.

Visiblement Ilda aime les points fantaisies … je suis sûre qu’il y aura des demandes pour connaître les points qu’elle a utilisé.

Les 2 amies ont composé un colis de 14 pièces de layettes et on ajouté des pelotes à notre attention … nous sommes très touchées aussi par cette attention.

Marie Thérèse est une habituée du challenge, nous sommes heureuses qu’elle invite des amies à la rejoindre dans cette aventure à nos côtés. Ses précédentes réalisations en décembre 2018, décembre 2019… nous sommes très touchées que dans ce contexte si difficile elle ne nous oublie pas.

Les petites layettes de Marie Thérèse et Ilda réchaufferont les coeurs des nourrissons de l’hôpital d’Armentièresleur colis contenant 14 pièces de layette a été transmis vendredi dernier et a été acheminé cette semaine par les bons soins de Marine.

15 commentaires sur « Les petites layettes de Marseille »

  1. MERCI THALI !!!

    pour les photos ; et contente qu’ils vont pouvoir partir ; pour les bebinoux….. oui ILDA adore faire des points fantaisis et des associations de couleurs ….. pour elle se sont ses medicaments !!!et je pense qu’elle a bien raison ….. c’est vrais qu’en ce moment avec moinss de demande c’est difficile de faire chauffer les aiguilles …..mais enfin de temps en temps ……

    Aimé par 1 personne

    1. De rien Marie Thérèse merci à vous pour ce superbe colis qui va rayonner dans le service.
      Je suis heureuse d’apprendre que pour Ilda le tricot fait office de médicaments …c’est le cas pour de nombreuses personnes ça les aide à aller de l’avant. J’avais remarqué sa passion pour les couleurs et les points fantaisies … c’est vrai rayon de soleil qu’elle glisse dans ses tricots.
      Il y a toujours autant de besoin dans les services mais actuellement les protocoles sont compliqués et ça alourdi aussi leur charge de travail.
      Nous on ne peut que s’adapter pour les aider du mieux que l’on peut.

      J'aime

    1. Bonjour,
      Je découvre votre site. Je tricote un peu et je voudrais faire de la layette pour les prématurés sur ma ville ou Aubagne ou Marseille. Pourriez-vous me dire comment procéder SVP? Merci d’avance. Ninidu 13600

      Aimé par 1 personne

      1. bonjour Ninidu
        c’est une super idée ! de vouloir aider ta ville
        il faut te renseigner auprès des hôpitaux ou d’une maternité de leur besoins
        tu peux tricoter seule ou
        tu peux créer un café tricot ou autre point de rencontre car je suis sûre que d’autres personnes peuvent être intéressées
        personnellement j’ai commencé ainsi il y a10 ans çà a fait son bout de chemin et
        maintenant nous sommes 20 tricoteuses et avec des demandes de layettes !
        je te souhaite pleins de réussites

        Aimé par 1 personne

      2. je decouvre ce message……… difficile de trouver un hopital par ici quand j’ai demande sur aubagne je me suis fait refoule et j’ai livré pendant 10 ans l’hopital de la conception
        service neonat ;;;;;; mais apparement cela ne les interressent .plus vraiment….
        si vous arrivez a trouver un hopital interressé faite moi signe …. car moi j’ai rien trouve meme hopital NORD qui n’ont meme pas de local pour stocker les layettes ……
        bonne soiree !

        Aimé par 1 personne

      3. En général les services de pédiatrie n’aiment pas être dérangé par des gens qui n’ont rien à faire dans le service même pour un don … ils accueillent les familles des nourrissons uniquement les parents et les fratries ne sont pas toujours autorisés dans les services.
        C’est très difficile de transmettre des dons directement à un établissement.
        Le plus simple c’est de demander à votre médecin traitant les établissements qui a sa connaissance acceptent les dons. Puis il faut leur adresser une demande par mail … Vous pouvez tenter un appel téléphonique c’est laborieux aussi (on vous fait patienter, il faut rappeler … on vous conseil d’envoyer un mail … et vous attendez la réponse qui en générale ne vient jamais).
        Le plus simple c’est d’être en contact avec une infirmière du service ou de l’établissement qui fait la liaison ou transmet les dons. Je pense que le problème est le même dans toutes les régions de France et actuellement c’est encore plus compliqué avec la crise sanitaire.
        Bon courage à vous toutes.
        Thali

        J'aime

      4. Si vous voulez absolument rester sur votre secteur j’ai mis un complément d’information dans le message en réponse à Marie Thérèse.
        Bon courage dans votre recherche,
        Thali

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s