Kumihimo

L’art du tressage à la japonaise, une activité DIY à la portée de tous, petits et grands !

bracelet 02

 

Pour s’initier pas besoin de grand chose, l’activité est facile à mettre en place et addictive !Cette semaine pour les Serial Crocheteuses Isabelle nous invite à  faire nos poubelles (de récupérer quelque chose dans la poubelle) … la recyclable c’est mieux … et de détourner un objet qui s’y trouve pour une création DIY.

En ouvrant ma poubelle j’ai aperçu ce disque blanc cartonné issu du couvercle d’une célèbre marque de pâte à tartiner aux noisettes … et j’ai tout de suite pensé au tuto que Stéphanie Aguado nous avait présenté sur le Kumihimo … c’était l’occasion de mettre en pratique !

Le disque semble avoir été conçu pour ça ! J’ai fait les 8 entailles puis j’ai mis à profit les restes de fil du Tricokit Sirène … pour les fils j’ai pris 3 de 60 cm et 1 de 30 cm … il faut prévoir un poids pour obtenir la tension.

Avec cette longueur j’ai obtenu un bracelet de 21 cm avec la boucle qu’un côté et de l’autre le pompon pour le fermer. J’ai fait d’autres bracelet avec 3 fils de 80 cm et 1 de 40 cm … pour obtenir la taille au dessus.

Côté technique c’est un jeu d’enfant, il faut juste faire tourner le disque dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et savoir compter jusqu’à 3 ! Le tour de main vient vite … il faut juste veiller à ce que les fils ne s’en mêlent pas … c’est addictif ! J’ai fait 8 bracelets sur l’après-midi … juste avec des restes de laine !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Kumihimo n’est pas réservé au tressage de bracelets … On l’utilise pour la réalisation des cordons qui  ferment les vestes traditionnelles haori,  pour maintenir le nœud de la ceinture du kimono ou comme accessoire. À l’origine il était utilisé par les Samouraïs …

Dans ce tuto il n’y a que 7 fils … on peut aller jusqu’à 32 fils avec un disque plus élaboré. La position des différentes couleurs de fils peut donner naissance à des motifs … les propositions sont nombreuses sur Pinterest. Il existe aussi des kumihimo plat, il se réalise à partir d’un support à encoches carré.

Pour découvrir les autres créations en mode Upcycling c’est ici.

 

16 commentaires sur « Kumihimo »

  1. Coucou Thali,
    cette technique est juste fascinante et les bouts de chou sont vite captivés pour s’y mettre. Je faisais comme toi avant puis j’ai adopté un disque fait exprès pour ça avec les mesures et tout 😉 On en obtient de jolies cordes même en utilisant nos fins de laine. Super pratique et à connaître absolument.
    Tes bracelets sont tous jolis!
    Bonne soirée, bises

    Aimé par 1 personne

    1. Maintenant que j’ai testé avec cette version improvisé j’ai hâte de faire l’acquisition d’un disque (32 encoches !) et de tester d’autres combinaisons pour créer des motifs … j’ai vu de jolies choses sur Pinterest et il y a même des livres sur le Kumihimo.
      Heureuse que tu aimes mes bracelets … je n’ai pas mis les plus beaux en photos … ils ont été adopté de suite !
      Belle fin de semaine … ce week-end sera estival on nous annonce 21° ce sera l’occasion de profiter du jardin.
      Bisous,

      J'aime

    1. Merci, j’ai découvert que l’on pouvait obtenir d’autres rendu en fonction de la position des différentes couleurs … il faut que je teste … là je me suis limitée au placement donné par Stéphanie Aguado.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s