Rabattre les mailles à l’anglaise

Cette technique permet d’obtenir une lisière plus souple qu’avec un rabattage classique.

DSCN9727ab

Côté réalisation, elle est facile à mettre en place même pour une tricoteuse débutante. L’aspect des mailles rabattues avec cette technique est le même qu’avec un rabattage classique. Toutefois les mailles rabattues sont légèrement plus grandes … c’est ce qui donne la souplesse à la lisière obtenue.

On utilise cette technique pour des ouvrages qui seront mis en forme par étirement, principalement pour les châles et pour tous les ouvrages en mailles ajourées.

Remarque : Toutes les mailles du rang doivent être de même nature … uniquement des mailles endroits ou des mailles envers. (Je pense que l’on peut quand même le faire avec des côtes en adaptant le point à la deuxième maille … à tester !).

DSCN9737ab

On débute le rang de manière classique, on tricote la 1ère maille puis la 2ème et l’on rabat la 1ère sur la 2ème … mais on replace de suite la maille obtenue sur l’aiguille de gauche.

DSCN9727ab

On poursuit en tricotant ensemble les 2 mailles suivantes (à l’endroit si on est sur l’endroit ou à l’envers si l’on est sur l’envers).

DSCN9732ab

La maille obtenue est de suite placée sur l’aiguille de gauche … on ne conserve pas de maille sur l’aiguille de droite.

DSCN9740ab

On poursuit en répétant l’opération jusqu’à la fin du rang. Lorsqu’on a tricoté les 2 dernières mailles ensemble on coupe le fil et l’on arrête le travail.

DSCN9743ab

La lisière obtenue forme une succession de « V », elle est très souple … au niveau de l’ouvrage celui-ci a tendance à rouler sur lui même … cela disparaîtra après la mise en forme lors du blocage.

Si vous appréciez les créations, les tutos et tout ce que je partage sur le blog, je vous invite à m’apporter votre soutien en visionnant une courte pub pour cela cliquer ici. D’avance merci.

18 commentaires sur « Rabattre les mailles à l’anglaise »

  1. Coucou Thali
    Excellent.. Moi, non plus, je ne connaissais pas encore.
    En effet, pour les châles notamment, c’est super. Je vais l’appliquer à la première occasion, pour l’essayer et l’enregistrer ds ma mémoire…
    A bientôt.. Bises à toutes..
    Marie Claire

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Marie Claire,
      C’est que l’utilisation la plus connue c’est pour les châles mais pour faire une couverture sans couture je trouve que la technique mérite d’être connue. Bon tricot,
      A samedi,
      Bisous,
      Thali

      J'aime

  2. Oui, une fois qu’on a l’habitude, ça va très bien avec des côtes aussi mais ça les élargit un peu et ce n’est pas toujours l’effet recherché.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s