Disque à démaquiller lavable

Les disques de coton, on les utilise aussi pour de nombreux petits gestes du quotidien.

DSCN5596a

De la toilette du visage, au nettoyage d’une plaie, nous en consommons beaucoup au final ! 

Pas toujours facile de se rendre compte de ce que nous utilisons au quotidien pour un bref usage et qui fini de suite comme déchet.

Depuis un moment déjà je vois fleurir de nombreux tutos pour remplacer nos carrés de coton au profit de version réutilisable. Les modèles réalisés par couture à base de tissus en éponge associé à des biais de coton ou autre cotonnade.

CIMG7259
Crédit Photo Natlie Mes petites réalisations

Si vous êtes plus tôt couture je vous invite à aller voir le tuto en pas à pas et en photos de Natlie qui nous présente son panier pour lingettes ici.

Les modèles réalisés au crochet sont peu nombreux mais pourtant facile à réaliser et ne nécessite que peu de matériel … juste des restes de fil de coton ou tout autre qualité permettant un usage humide associé à des facilités d’entretien (voir l’article sur la composition des laines).

DSCN5340a

Pour réaliser mes disques à démaquiller j’ai utiliser les restes de Cotton Light de ma petite veste à double boutonnage. Côté composition le fil est constitué de 50% de coton et 50% de polyester donc facile d’entretien.

DSCN5583a

J’ai utilisé un crochet n°3,5 ce qui correspond aux recommandations portées sur la bande de contrôle. Les disques vont très vite à réaliser moins de 10 minutes pour une pièce et ont un poids de 3 g … ils sont à la taille d’un disque à démaquiller du commerce.

DSCN5591a

Au total j’ai réalisé 18 ronds ce qui laisse le temps de laver les premiers utilisés avant que le stock ne soit écoulé … je ne compte pas les utiliser pour le démaquillage car l’utilisation de produit détachant en plus de la lessive ne serait pas très respectueux de l’environnement. J’ai tellement aimé les faire que j’ai valorisé tous mes restes de cette qualité avec 16 pièces de plus !

Mais pour la toilette quotidienne du visage je trouve que le principe est respectueux … Si vous les réaliser dans une teinte très clair vous pouvez ponctuellement les faire tremper dans du bicarbonate de soude pour qu’ils retrouvent leur éclat.

DSCN5601a

Maintenant quand on voit le résultat qu’obtient Marine par un simple prélavage au savon de Marseille on a envie de tester le mode démaquillage. Vous trouverez ses conseils pour l’entretien des lingettes lessivable ici.

Les explications :

Fournitures : 

  • Fil à base de fibres naturelles majoritaires associées éventuellement à des fibres synthétiques
  • crochet adapté à la qualité utilisée, se reporter aux informations sur la bande de contrôle
  • 1 anneau marqueur ouvert ou à défaut une trombone
  • 1 aiguille à laine

Points employés : Maille en l’air, maille serrée et maille coulée

Explications : Le modèle se réalise en progressant en spirale. 

Le poids d’un disque est de 3 g réalisé au crochet n°3 ½.

Débuter par un cercle magique (l’explication est ici : )

1er rang : 1 maille en l’air et 6 mailles serrées sur le cercle magique (= 6 mailles).

2ème rang : 2 mailles serrées dans chaque espace du rang précédent (= 12 mailles).

3ème rang :* 2 mailles serrées dans le 1er espace puis 1 maille serrée dans le suivant* répéter 6 fois (= 18 mailles).

4ème rang : * 2 fois une maille serrée dans les 2 premiers espaces puis 2 mailles serrées dans le 3ème espace* répéter 6 fois (= 24 mailles).

5ème rang : 1 maille serrée dans le 1er espace, * 2 mailles serrées dans le 2ème espace puis 1 maille serrée dans les 3 espaces suivant* répéter 5 fois terminer par 2 mailles serrées dans le même espace puis 1 maille serrée dans les 2 espaces suivant (=30 mailles).

6ème rang : * 4 fois 1 maille serrée dans les 4 premiers espaces puis 2 mailles serrées dans le suivant * répéter 6 fois (= 36 mailles). 

Arrêter le travail rentrer les fils pour le fil du dernier rang reconstituer le point à l’aide de l’aiguille à laine en passant une maille.

La technique est expliqué en photos dans l’article changer de couleur dans une spirale.

DSCN5594b

Avec mes disques à démaquiller lavable, je participe au défi Grannys Projets chez Dane et le Crochet. Pour voir les réalisations des autres participantes c’est ici.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les ronds vous pouvez réaliser des carrés ou des rectangles au crochet …

31 commentaires sur « Disque à démaquiller lavable »

  1. J’avoue, je n’ai pas encore osé essayer. Je suis freinée par le problème du lavage. Arrive-t-on vraiment à débarrasser ces lingettes de toutes les impuretés et bactéries, notamment après nettoyage d’une petite plaie ?

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce qui m’arrêtait aussi l’entretien … visiblement Marine à un résultat convainquant donc je vais tester avant de m’engager pleinement. Personnellement pour une plaie je n’envisage pas du tout de les utiliser de toute façon on recommande des compresses stériles et pas du coton pour éviter de laisser des fibres qui pourraient compliquer la cicatrisation …
      Je pense que les personnes qui utilisent les lingettes lavables pour les changes des nourrissons c’est beaucoup plus contraignant car il faut pouvoir faire bouillir les lingettes pour les débarrasser des bactéries et autres microbes.

      J'aime

      1. Bonjour. Deux ans plus tardm êtes vous toujours contente de vos disques démaquillants? Et surtout avez-vous trouvé un moyen de les laver (le lien vers le site de « Marine » ne fonctionne pas pour moi)?

        J'aime

      2. Bonjour Marie,
        Oui je suis fan de mes disques à démaquiller, je les utilise tous les jours et j’en ai même fait des nouveaux pour varier les plaisirs. La plupart du temps je les utilise et je les rince à l’eau clair (ils sèchent à l’air libre en attendant d’être lavé) … j’utilise très rarement du détachant maintenant juste en les frottant sur un savon de Marseille ça suffit … je n’ai pas besoin d’utiliser un détachant spécifique.
        De mémoire Marine conseille une fois par an de les faire tremper dans de l’eau avec de la lessive St Marc (elle contient des agents naturels qui blanchissent … donc je pense que pour redonner de l’éclat au blanc c’est une bonne solution) pour l’instant je ne l’ai pas fait peut être que cette été je verrai pour le faire.

        J'aime

    1. Si vous voulez faire des disques circulaires il faut les tricoter en rond donc c’est possible aux aiguilles doubles pointes … il y a une explication de la technique sur le blog c’est le tuto de départ d’un bonnet mais ça marche pour tout les modèles où l’on tricote en rond en débutant par le centre.

      J'aime

  2. C’est vraiment génial ces disques à démaquiller. Natlie m’en a offert en tissu éponge et coton pour le swap de l’an dernier. Facile à laver avec les serviettes de toilette. Je n’hésite pas à les laver à 60 degrés. Impeccables, réutilisables, pour du 0 zéchet ou presque (pour les réaliser, on peut recycler de vieilles serviettes de toilette un peu abîmées ou des peignoirs de bain usagés). Pas encore essayé au crochet…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Stella, comme tu as vu j’ai mis le lien vers les lingettes de Natlie elles sont vraiment super.
      Moi aussi je pensais tester le modèle couture avec des vieilles serviettes de toilette dans l’esprit recyclage.
      Personnellement des versions crochet comme les mienne je n’en ai pas vu … mais je n’ai pas pris le temps de chercher longuement sur le net.

      Aimé par 1 personne

  3. bonjour, je suis adepte depuis deux ans déjà des lingettes lavables, je n’achète plus de coton à démaquiller, je les ai réalisés en couture avec du tencel et des fibres de bambou, c’est super .

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que l’on y viendra toutes. Je pense que vous avez choisi le bon mixe de fibres le bon équilibre entre les fibres naturelles et les fibres innovantes pour allier le confort à l’utilisation et à l’entretien. Moi je compte offrir une partie de mes lingettes j’espère qu’elles auront du succès.

      J'aime

  4. Merci pour cet intéressant sujet : comment les laver, c’est une excellente question. Quant à les faire au crochet/tricot, je n’y songeait même pas. En fait, je me suis lancée dans la confection des lingettes en tissu suite à ton article présentant ce superbe petit panier doublé en éponge. Et comme j’ai commis une erreur de confection, j’ai adapté ton modèle en utilisant du biais. Puis finalement comme le résultat obtenu par hasard me plaisait, j’ai conservé cette variante 🙂 Si tu veux voir à quoi ça ressemble, voici ma petite armée de paniers lingettes : https://desgaufresauguatemala.wordpress.com/2017/12/28/projet-recup-des-paniers-des-lingettes/
    Amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. Heureuse que ça t’ai inspiré. Je vais aller voir ta réalisation … le petit panier doublé en éponge n’est pas de moi mais d’une bloggeuse amie. C’est génial que les partages des unes et des autres donnent naissance à de jolies variantes.
      Au plaisir de te lire Sophie.
      Amitiés,
      Thali

      Aimé par 1 personne

  5. Pour les avoir testé avec un crochet 2,5 , je les trouve un peu fins et je préfère ta version tawashi ronde à l’usage, mais juste pour un petit nettoyage (les yeux par exemple), c’est parfait. Je vais retenter avec un coton plus gros. Merci Thali pour tes inspirations !

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense en effet qu’il faut une certaine consistance pour avoir une bonne prise en main. Je compte en faire des carrés pour le visage en privilégiant du coton plus épais comme précédemment.
      Je viens de les laver et j’ai hâte de les mettre en service … ils sont en train de sécher.
      A bientôt Coco.

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s