Décryptage de l’étiquette des pelotes de laine

La bande de contrôle des pelotes une mine d’informations pour vous orienter dans vos choix.

DSCN3324a

Elles ne sont pas toutes présentées de la même façon mais sont riches de précieuses données. En général elle se présente sous la forme d’une bague de papier qui encercle la pelote, mais il en existe aussi en forme de curseur simple ou double (une extrémité pointue en triangle piquée au cœur de la pelote) et pour les minimalistes se sont de simples rectangles de papier.

DSCN3414a

Sur cet écheveau de laine les informations sont minimalistes !

Toutes les marques ne portent pas les mêmes informations et ne les disposent pas de la même façon sur l’étiquette. Parfois le recto et le verso sont utilisés (toujours dans le cas des modèles simple curseur).

DSCN3336a

Modèle simple curseur

Chez Drops les bandes de contrôle sont en forme de bague avec un médaillon centrale décoré de façon différente pour chaque qualité. La marque exploite les 2 côtés de l’étiquette.

DSCN3331a

En général au centre et en grand on trouve le nom du fabriquant ou son logo et le nom de la laine et une caractéristique du fil (composant et ou revendication)

« 70% Laine Mérinos 30% Baby Alpaga, Douceur et chaleur »

 

Avant de débuter votre projet il faut se tourner vers l’étiquette pour bien choisir votre fil en fonction de votre projet car toutes les informations utiles se cachent sur ce petit bout de papier.

  • la composition du fil (dans plusieurs langues)
  • les numéros d’aiguilles ou de crochet pour travailler le fil
  • le critère avec le numéro d’aiguille correspondant (nombre de mailles sur nombre de rang)
  • les conseils d’entretien (le lavage main ou machine, la température, le séchage, le fer à repasser, l’utilisation des produits chloré … le passage au sèche linge)
  • le poids de la pelote en gramme et en Oz
  • le métrage du fil en mètres en yards et en Tex*
  • le numéro de bain (très important pour éviter les démarcations visibles dans le tricot)
  • Si le fil passe à la machine à tricoter (certain fabriquant précise si c’est en mini ou en maxi maille avec parfois le réglage indicatif pour obtenir les côtes 1/1 et le jersey)

*Le Tex c’est une unité normalisée utilisée depuis 1956 pour le fil. Elle indique le poids nécessaire de fil pour obtenir 1.000 mètres de fil. Exemple pour la Mérinos Alpaga c’est indiqué 535 Tex, il faudra 535 g de fil pour obtenir 1.000 m de Mérinos Alpaga.

On trouve aussi d’autres informations plus ou moins utiles.

  • le nom de la couleur
  • le pays de fabrication du fil
  • le nombre de pelote qu’il faut pour réaliser un pull en taille 42 (à titre indicatif) pour évaluer vos besoins pour votre projet
  • la catégorie à laquelle appartient le fil (exemple Aran) les différentes catégories sont ici
  • le groupe de laine à laquelle appartient le fil (exemple groupe B) les différentes groupes sont ici
  • les métriques utilisés dans d’autres pays (numéro d’aiguilles en UKm, UK et US)
  • le code barre (utile lors du passage en caisse pour la vendeuse)
  • l’adresse Web du fabricant
  • les coordonnées du Service qualité consommateurs, de plus en plus on vous invite à aller sur internet ou vers le magasin où vous avez fait vos achats
  • le petit logo qui vous indique que l’étiquette est recyclable
  • le carré « gencode » qui vous renvoi directement sur le site du fabriquant ou vers les modèles qui utilisent le fil
  • le logo Facebook si vous souhaitez suivre l’actualité de la marque

Certains sites vous renvois aussi vers des modèles gratuits à réaliser avec le fil choisi.

Sur certaines étiquettes il n’y a pas d’informations concernant le numéro d’aiguille ou de crochet qu’il faut utiliser … dans ce cas il y a 2 possibilités. Soit il s’agit de fil de rajout c’est à dire que l’on ne tricote pas seul (exemple la qualité bowling un fil avec des pompons, la qualité papillon, la qualité fil sequin …). Ou alors il s’agit de fil destiné à la réalisation de dentelle de type Shetland, avec ce type de fil on ne peut pas indiquer de critère car tout est permis des aiguilles fines au plus grosses et la diversité des points employés offre un éventail infini de critère. Sur ces étiquettes on ne trouve donc que la marque, le nom du fil, sa composition, le poids de la pelote et le métrage.

Publicités

15 réflexions sur “Décryptage de l’étiquette des pelotes de laine

    • Oui on ne mesure pas toujours l’importance … moi j’ai négligé la lecture de l’entretien sur un de mes derniers travaux (lavage à la main) résulta ça a feutré … Gros bisous Sabrina et beau mois d’août à toi aussi.

      J'aime

  1. Je remarque une grande différence entre les étiquettes des marques industrielles (type Phildar) et les artisanales. Les marques industrielles peuvent se permettre de donner un grand nombre d’informations, et on trouve bien plus souvent de l’acrylique ou des mélanges. Sans parler des normes de l’industrie qui les obligent à fournir toutes ces données.
    Par contre, les étiquettes artisanales sont souvent très basiques: le nom du coloris, le métrage et la composition. En général, on commande ces laines par Internet ou on les sélectionne en boutique et on sait généralement de quelle épaisseur il s’agit, mais ça vaut la peine de le noter si on a peur d’oublier.
    Un site que j’aime beaucoup pour trouver des infos et des substitutions: yarnsub.com
    En général, on trouve pas mal d’infos sur chaque fil.

    Aimé par 1 personne

    • Merci MissAgnès pour le lien je ne connaissais pas et ta remarque est très judicieuse. En fait les grandes marques font en général fabriquer leur fil par d’autres entreprises et ces dernières font les tests et leur apportent les informations comme le critère. Les petits producteurs locaux ont plus de difficultés pour faire établir le critère et peut être aussi plus de mal à conserver une épaisseur constante entre 2 productions d’un même fil …
      Et puis il y a aussi des entreprises qui produisent pour différentes marques ce qui explique que l’on retrouve une même qualité sous différents noms … chaque revendeur a l’exclusivité sur les couleurs qu’il commercialise … Et il y a aussi les qualités qui sont vendus en déclassées sans étiquette ou avec un minimum d’info issu de petite production test ou de bain qui n’ont pas donné satisfaction … Il y a tant de choses qui se cachent derrière les pelotes de laine !

      Aimé par 1 personne

  2. Merci pour les infos. Personnellement, je n’aime pas trop les modèles simples curseurs, je trouve qu’ils gênent le bon déroulement de la pelote. Je préfère les modèles « bague » qui permettent de dérouler la pelote de l’intérieur, ce qui permet de laisser la bague jusqu’au bout de la pelote et donc de conserver les infos s’il en reste à la fin de l’ouvrage. Mais c’est une simple manie sans conséquence pour la qualité des infos données.

    Aimé par 1 personne

    • Bonne remarque Stéphanie, personnellement moi j’enlève le curseur de la pelote car c’est vrai que ça gêne et je le conserve avec l’explication ou dans le sac du modèle. Et c’est vrai que la bague on peut la laisser presque jusqu’à la fin lorsque l’on tricote. Et elle est plus facile à remettre en place autour d’un fond de pelote même si l’on réduit son diamètre avec un petit bout de ruban adhésif.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s