Anneaux marqueurs

Un petit accessoire multi-fonctions, que l’on utilise pour le tricot comme pour le crochet.

DSCN2680a

Il existe des modèles ouverts, fermés, polyvalents on choisit en fonction de l’usage qu’on en  fera. Il existe 3 formes d’anneaux marqueurs, qui correspondent à des utilisations différentes, on s’adapte donc en fonction du projet. 

Crédit Photo Etsy / anneaux marqueurs ouverts

  • les modèles ouverts se sont des anneaux plastiques en spirale en forme d’escargot. Une tête fine que l’on glisse facilement avec parfois une buté sur leur extrémité pour éviter que la maille sur laquelle on les enfile ne glisse, puis l’anneau devient plus large.  Ils existent en 2 tailles pour s’adapter à l’épaisseur du fil. Certaines marques les proposent en lot de couleurs assorties dans les 2 tailles comme Bergère de France. Ils sont faciles à mettre en place et à enlever … tellement facile que parfois ils s’enlèvent tout seul ! On peut les remplacer par un trombone. On les utilise pour le tricot mais surtout pour le crochet.  Côté budget ils sont très abordables. Attention ils ne conviennent pas à tout les types de laine !

Crédit Photo Etsy / anneaux marqueurs fermés

  • les modèles fermés on ne les utilise que pour le tricot. Ils ont l’avantage de s’adapter à toutes les tailles d’aiguilles. Il en existe de différentes formes des plus simple (une boucle de couleur ou avec un marqueur de couleur) aux plus sophistiqués (les modèles breloques) qui offrent toutes les fantaisies et de nombreuses combinaisons de couleurs. On peut en réaliser facilement à partir de reste de laine qui contraste avec le tricot en cours. Côté budget il y en a à tous les prix … certains modèles sont de véritables bijoux ce qui explique aussi leur prix !

Crédit Photo Etsy / anneaux marqueurs polyvants

  • les modèles polyvalents ils ressemblent à des épingles à nourrices. Ils ont l’avantage de pouvoir s’ouvrir et se fermer. Ils s’utilisent pour le tricot et le crochet, ils existent en 2 tailles pour les fins fils et les fils plus gros. Ils sont vendus en lot de couleurs assortis … l’extrémité est très fine, ils sont faciles à mettre en place mais il faut éveiller à bien les fermer pour qu’ils ne s’ouvrent pas. Ils sont relativement bon marché.

crédit Photo Etsy / anneaux marqueurs breloques

Vous trouverez un très large choix d’anneaux marqueurs sur le site Etsy et à tous les prix en cliquant ici. On les croise aussi sous le noms d’anneaux de marquage de mailles ou de marqueurs de mailles.

Côté usage, les anneaux marqueurs sont là pour vous simplifier la vie et ils offrent de nombreux avantages. 

  • Que ce soit aux aiguilles ou au crochet lorsque l’on monte un grand nombre de mailles (plaid, châle, modèle circulaire …), on peut les utiliser comme marqueur tout les 10 ou 20 mailles. Ainsi on va plus vite pour compter les mailles avant de débuter … en utilisant des couleurs différentes on peut aussi attribuer une couleur pour 50 ou 100 mailles.
  • L’utilisation 1ère des anneaux marqueurs lors de leur création c’était pour compter les rangs et les marquer au tricot comme au crochet. Tout les 10 rangs on invitait les tricoteuses/crocheteuses à en glisser un autour de la maille lisière.
  • Pour certains points on les utilise pour indiquer la face endroit de la face envers. Dans ce cas on place aléatoirement un anneau autour d’une maille sur une face pour donner l’orientation de l’ouvrage. Exemple le point de godron, on utilise un marqueur ouvert ou polyvalent qui indiquera la face avant (la partie la plus visible du marqueur sera alors sur l’endroit).
DSCN8927a

Crocheter en spirale avec un anneau marqueur

  • Au crochet et aux aiguilles circulaires lorsque l’on progresse en spirale on utilise un anneau marqueur pour indiquer le début et la fin du rang (l’anneau est placé dans l’espace juste avant la 1ère maille, lorsqu’on arrive à la fin du rang on se retrouve au niveau de l’anneau. Au crochet, on l’enlève puis on le remet en place une fois la 1ère maille du tour suivant réalisé ainsi de suite, au tricot on le fait passer d’une aiguille à l’autre et l’on poursuit le travail.
  • Sur les modèles circulaires au tricot ou au crochet on peut les utiliser pour marquer les zones d’augmentations ou de diminutions …
  • Pour les ouvrages circulaires au tricot comme au crochet on les utilise pour marquer les différentes zones de l’ouvrage. On place les anneaux entre la dernière maille d’une zone et la 1ère maille de la suite. On différencie ainsi les mailles du devant, de la manche gauche, du dos et de la manche droite. C’est aussi une façon de marquer les emmanchures.
  • Très pratique pour sécuriser un ouvrage au crochet mis de côté ou pendant un transport … on glisse l’anneau dans la dernière maille et celui-ci ne se démonte pas !
DSCN1245a

Châle Лemma en bronze

  • Pour les châles on les utilise pour marquer la maille centrale si celle-ci fait office d’axe de symétrie. Ou pour marquer les différentes portions autour desquelles on réalise une symétrie. Tous les anneaux ne sont pas forcément disposés dès le début d’un ouvrage certaines zones peuvent se former au cours de la réalisation. Comme pour le châle Лemma l’explication est ici, les portions se forment tout les 10 rangs !
  • Pour certains ouvrages qui utilisent plusieurs points avec des séquences différentes. Exemple les tricots Irlandais, des torsades qui se croisent tout les rangs associés à des torsades qui se croisent tout les 18 rangs. On choisi un code couleur pour le 1er groupe et une 2ème couleur pour le second … dans le cas ainsi défini les mailles du 1er groupe au bout de 3 fois se croisent en même temps que le second, donc on utilise qu’un seul anneau ! On n’utilise pas d’anneau pour les petites séquences sur 2 ou 4 rangs.

 

DSCN9021a

Chèche en Shetland

  • Pour les ouvrages en point fantaisie ajouré façon dentelle on les utilisent pour marquer la répétition du motif. On évite ainsi les décalages dans le point et les démontages fastidieux.
20171009_132239a

Le châle Maisie en dentelle Shetland

  • Pour les tricots qui combinent de multiples points comme les tricots Shetland on utilise les anneaux marqueurs pour se repérer dans l’ouvrage … chacun défini la zone à marquer en fonction des difficultés rencontrées. Sur ce type d’ouvrage plusieurs types d’anneaux peuvent être utiliser en même temps. Sur les aiguilles les anneaux fermés ou polyvalents et le long des lisières les anneaux ouverts ou polyvalents (qui marquent les séquences).
  • Très pratique au crochet lorsqu’on réalise une bordure fantaisie avec une séquence définie. On dispose les anneaux marqueurs aux endroits stratégique où le sommet de la bordure doit se faire, ainsi on débute la réalisation de la frise en conséquence … ça évite de démonter pour décaler de quelques mailles.
  • Très pratique pour les motifs en jacquard, on les utilise pour encadrer le motif on les dispose au début et à la fin, on repère ainsi plus facilement un décalage entre les couleurs. Lorsque le motif est répétitif on dispose les anneaux en fonction de la répétition du motif comme pour les ouvrages dentelles !
20180126_143515a

Couverture Coeurs

  • De la même manière on les utilise lorsqu’on utilise des jeux de mailles pour faire apparaître un motif en encadrant les mailles concernées. Comme pour la couverture cœurs à revoir ici
  • Presque indispensable lorsque l’on tricote des chaussettes, surtout quand le devant est identique au dos. Ils permettent d’obtenir le centrage du talon et d’obtenir 2 pièces totalement semblable.
  • Très utile pour se repérer lorsque l’on tricote en rangs raccourcis.  On visionne plus facilement le nombre de rangs réalisés puis que les anneaux sont ajoutés successivement à droite comme à gauche.
  • On peut les utiliser à la place des épingles lors de l’assemblage … on évite de se piquer et on limite le matériel dans la trousse des accessoires DIY de toutes bonnes tricoteuses/crocheteuses.
  • Pour les tricoteuses débutantes c’est pratique pour rattraper une maille tombée et limiter les dégâts avant que quelqu’un ne vole à leur secours. 

Donc on peut s’en passer, mais quand on commence à les utiliser on mesure pleinement leur utilité grâce au gain de temps qu’ils nous font gagner. On se repère plus facilement dans son ouvrage, on évite les erreurs (symétrie, zone d’augmentations ou de diminutions …) et donc les démontages, on ne perd plus ses mailles … C’est à l’usage que l’on comprend l’intérêt d’avoir plusieurs couleurs.

DSCN2680a

Si vous aimez les loisirs créatifs, vous pouvez réaliser vos propres anneaux marqueurs avec un peu de matériel et de patience à l’image de ceux que j’ai réalisé ci-dessus … je vous explique tout dans quelques jours …

Publicités

16 réflexions sur “Anneaux marqueurs

  1. coucou, tu vas rire
    j’ai appris à tricoter sans ces anneaux, il y a 57 ans 🙂
    et je ne m’en suis jamais servie; quand je les ai vus il y a quelques années je me suis vraiment demandé à quoi ça pouvait servir 🙂
    j’ai trouvé ça amusant ^^
    bon je n’en ai jamais acheté ; je fais sans 🙂
    bisous

    J'aime

    • Et bien c’est un peu la même chose pour moi, j’ai appris à tricoter sans il y a 40 ans. Quand c’était indiqué dans l’explication d’en mettre pour marquer les lisières, ma grand mère prenait un fil de couleur sur une aiguille à laine et le passait dans la maille lisière correspondante. Donc des petits brins de laines de couleurs d’environ 5 cm noués tout les 10 rangs le long de mon tricot.
      Au début quand je les ai vu arrivé je pensais que c’était des gadgets pour rendre le tricot fun et ludique vis à vis des tricoteuses débutantes. Quand j’ai débuté la dentelle Shetland l’année dernière je me suis rendu compte que j’en avais besoin parce que je me suis retrouvée avec plusieurs trombones de couleurs dans mon tricot qui avaient la fâcheuse tendance à accrocher dans le fil … donc j’en ai acheté un assortiment.
      Donc dans la vie il ne faut jamais dire jamais c’est à l’usage que l’on se rencontre de l’utilité des choses … et c’est vrai que l’on va vraiment plus vite pour compter les rangs.
      Belle journée, bisous … aujourd’hui il va faire très chaud sur toute la France.

      J'aime

  2. Coucou Thali ! Merci pour tes explications c’est toujours très clair! Les anneaux marqueurs sont en plastique et m’ont bien servi pour la réalisation des bonnets ! Ceux avec les breloques sont super sympa c’est une bonne idée de cadeau! Au Sud il fait chaud mais c’est orageux….bisous a bientôt 🌸🐈🐈🐈

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Sancha heureuse que l’article te plaise, les anneaux marqueurs c’est la nouvelle folie du moment ! Et c’est vrai qu’ils sont bien pratiques et qu’ils rendent service quand on commence à les utiliser on en prend bien conscience … pour les débutantes c’est un plus.
      Hier nous avons eu peur de voir l’orage arriver en fin de journée mais c’est grand soleil aujourd’hui … sur toute la France il me semble.
      Gros bisous 🌸🌸🌸

      J'aime

  3. J’en suis restée au marqueurs faits avec des bouts de laine de couleur contrastante par rapport à mon ouvrage. C’est très pratique en dentelle shetland. J’ai essayé avec les trombones mais ils se prenaient dans le fil que j’avais peur d’abîmer.
    Merci pour cet article très complet !

    J'aime

    • Comme toi j’ai commencé avec les fils de couleurs et les trombones c’est bien mais pour la dentelle shetland il faut les déplacer trop souvent et suivant la qualité du fil ça accroche c’est pour cela que je suis passée au modèle en plastique … mais dans le livre il montre ses jolis modèles breloques qui donne au tricot un côté précieux … et là j’ai craqué mais pour rester dans l’esprit DIY c’est du fait maison avec ce que j’avais sous la main.
      Bon quand on a des filles à la maison on a souvent beaucoup de perles … et tout ce qu’il faut pour faire des bijoux fantaisies !

      J'aime

  4. Bonsoir ,

    Je suis d’ accord avec toi : les anneaux marqueurs sont très utiles . J ‘en utilise surtout pour tricoter des châles ( compter les mailles et les rangs avec un repère tous les 10 ou 20 …) .
    Bon week-end .
    Isabelle

    J'aime

  5. j’en ai eu en cadeaux, j’en ai acheté (pince à nourrice en plastiques) ou tout simplement en effet des trombones recouverts de plastique des couleurs tout de même
    violine

    J'aime

  6. Bonjour Thali,
    Personnellement je n’en ai jamais acheté,mais je pense en effet que ça serait bien utile surtout pour le crochet.J’attends tes explications avec les trombones sinon J’investirais.
    Bon dimanche.

    J'aime

  7. bonjour, moi aussi je me servais de bout de laine de couleur différente de mon ouvrage, mais je ne comprends pas comment se servir des anneaux marqueurs en breloque ?

    J'aime

    • On les utilise surtout pour les tricots en Shetland car ils contiennent plusieurs zones avec des points différents … mais aussi pour les châles en générale pour marquer la maille centrale ou les axes de symétrie du tricot. On les glisse tout simplement sur l’aiguille … quand on arrive au niveau de ses anneaux on les fait passer de l’aiguille de gauche à l’aiguille de droite tout simplement et on poursuit le tricot. On ne peut les enlever du tricot que lorsqu’on arrive au niveau de ces anneaux donc on les retire sur le dernier rang avant de rabattre les mailles ou dès qu’ils ne sont plus utiles dans le tricot.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s