Tricothérapie

Le tricot c’est le nouveau yoga ! Quand les mains sont occupées l’esprit se libère.

tricotherapie

Le tricot a de nombreuses vertus … il  devient vite un rituel quotidien incontournable ! Le tricot est de plus en plus en vogue et les études sur ses vertus se multiplient. On le considère comme un antidépresseur naturel … On le recommande même en thérapie !

Aux États Unis il est prescrit comme anti stress pour les malades qui doivent subir des traitements lourds et douloureux. Il est utilisé pour soulager des douleurs chroniques, réduire l’hypertension, lutter contre l’insomnie et même pour arrêter de fumer.

Tricot, le nouveau yoga

Crédit Photo Psychologies

Le tricot demande de la concentration et celle-ci permet à l’esprit de se libérer des tracas du quotidien. On s’installe avec son matériel, dans l’ambiance sonore que l’on choisit (même la télé) et l’on fait quelque chose de ses 10 doigts à son rythme. Car en plus d’apporter la sérénité on a aussi le plaisir de ce que l’on a fait ! 

Le contact avec la laine a aussi son rôle de même que les aiguilles utilisées. Le tricot peut devenir un véritable rituel sensuel.

Les Clubs et les ateliers aussi appelés Tricothé se multiplient … même les people suivent la tendance comme Uma Thurman … et les plus passionnées partage sur des blogs leurs réalisations et leurs astuces.

Le tricot c’est tout une philosophie …

quelques mailles de sérénité dans un monde de stressés.

Le tricot éveille les sens, tout en nous apaisant tel une séance de yoga ! 

tricotherapie

Crédit Photo Marie Claire

Pour en savoir un peu plus vous pouvez lire l’article Psychologies, Tricot, le nouveau yoga et celui de Marie claire, Tricotherapie le tricot est le nouveau yoga.

Tricothérapie, le tricot est le nouveau Yoga c’est aussi un livre de Peace and wool ! Il est composé de 30 modèles plus tôt basiques et en grosse laine parfait pour bien débuter en tricot.

 

Publicités

36 réflexions sur “Tricothérapie

  1. j’ai repris les aiguilles après le décès de mon mari et cela m’a aidé à surmonter mon chagrin et ma peine, je me suis essayée à d’autres loisirs créatifs mais le tricot ou le crochet demande peu de matériel et peu de place, on peut l’emporter partout et faire d’une pause tricot une pause sérénité ou de méditation (pour certains)… je recommande moi aussi les bienfaits du tricot sur l’esprit et sur les situations stressantes que nous vivons tous au quotidien….

    Aimé par 2 people

    • Merci Tinunne pour ton témoignage. C’est vrai que le tricot permet de se changer les idées tout en apportant du réconfort grâce au touché de la laine … avec en prime une réalisation faite main pour faire se plaisir ou pour faire plaisir. C’est tout une philosophie.

      J'aime

  2. Vous avez raison, je brode beaucoup plus que je tricote, mais lorsque je suis sur l’un ou l’autre des mes ouvrages, tous mes soucis s’envolent, J’ai eu une période de ma vie assez déprimante et mon évasion pendant que je brodais était pour moi mon 2ème Prozac. Une activité qui devrait être remboursée par la Sécurité Sociale. De toute façon n’importe activité manuelle est bonne pour l’esprit.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Sylvie ne nous faire part de votre expérience … c’est un joli point de vue que de comparer l’effet de ses activités à ceux d’un médicament. Une médecine douce facile à aborder et moins nocive pour l’organisme … oui ça devrait être prise en charge par la Sécu ou tout du moins prescrit sur ordonnance comme aux États Unis … on espère que ça viendra.

      J'aime

  3. Bonjour, moi aussi je suis « tombée dans la marmite du tricot » cela fait deux mois, je ne peux plus m’en passer. Je ne savais faire que maille à l’endroit et à l’envers, et je me surprends par mes petites réalisations. C’est un vrai moment de sérénité en effet

    J'aime

  4. coucou à toutes je partage tous vos messages pour moi cela me donne la pèche et je suis
    complètement d’accord avec vous mais c’est aussi une revalorisation car lorsque l’on
    réussi son ouvrage nous sommes toutes fières meme si les autres ne le remarquent pas
    vive le tricot vive l’amitié vive la vie elle est si belle amitié à toutes capucine06

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Capucine, comme tu le soulignes le tricot renforce aussi l’estime de soi il a un effet valorisant tout en permettant aussi de se rapprocher des autres et de partager. Ce n’est pas qu’une activité solitaire on le pratique selon ses goûts (chez soi, dehors, entre amies, en groupe …). Il y a tant de façon de faire … le tricot permet de tisser des liens d’amitiés.

      J'aime

    • Merci pour ton témoignage Stéphanie. Je pense que le tricot solidaire apporte beaucoup plus à titre individuel surtout lorsqu’on est dans une période de vulnérabilité. Et trouver un remède naturel qui permet d’éviter les anxiolytiques ou les antidépresseur ça n’a pas de prix.

      J'aime

  5. Coucou Thali, je suis bien d’accord avec vous les filles! Mon sac crochet/tricot me suit partout et on se retrouve presque chaque semaine avec l’amie qui m’a initié au crochet: on papote on partage on crochête. ..et ds les moments difficiles ( physiques et psychologiques ) c’est plus qu’une aide!!!! Pour info ma fille m’a offert le livre de peace and wool, parfait pour débuter au tricot et merci à toi Thali pour ton aide et toutes tes explications claires et photos!!!! Bises à bientôt

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton petit mot Sancha. C’est vrai que tricot comme crochet sont des activités qui nous aident à nous vider la tête et à nous sentir mieux et en plus ça crée des liens … et pas que textiles, des liens d’amitiés aussi.
      Bonne journée bisous,
      Thali

      J'aime

  6. Je suis tout à fait d’accord je ne passe pas un jour sans toucher une aiguille, le crochet maintenant. C’est vraiment détressant . Dès que je peux j’ouvre mon sac à ouvrage je sort mon crochet . C’est devenu addictif pour moi.

    Aimé par 1 personne

  7. Je suis d’accord avec ton article. Et j’ajouterai même que nos grand-mères avaient compris tout cela bien avant nous ! J’aime beaucoup tricoter en regardant la télé, ou une série, parfait pour se vider la tête. C’est de la détente +++

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que l’on redécouvre ce que nos aînées savaient, et tout les biens faits qui en découlaient. Moi aussi c’est le soir devant la télé que je tricote, c’est la pause détente de la fin de la journée …

      J'aime

  8. Ce n’est pas pour nous vanter, mais il y a longtemps qu’on le savait hein !
    Limite ça m’agace parfois un peu ce côté mode et nouveauté (il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié) mais l’indéniable avantage c’est que le fait de tricoter est beaucoup valorisé et facile à assumer qu’il y a quelques décennies, alors c’est chouette !

    Aimé par 1 personne

    • Oui tu as tout à fait raison Rachel … il paraît que c’est la faute à la génération d’avant (mai 68) qui voulait des super marchés, que des produits manufacturés … bref ne rien faire mais consommer en achetant du tout fait. Mais ils ont eu des enfants qu’ils ont confié aux grands parents et ceux-ci leur ont transmis l’amour des choses simples et du fait main. Résultat une génération plus tard on reprend et on valorise ce que faisaient nos grand mères. Et c’est vrai que maintenant le tricot occupe une place d’honneur même chez les plus jeunes.
      Les dentellières reprennent du service … et dispensent des cours, toutes les activités manuelles sont revalorisées et c’est tant mieux !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s