A la découverte de la dentelle Shetland

Cet été je me suis immergée dans l’univers de la dentelle Shetland grâce à un nouveau livre.

dentelle shetland

L’auteur y présente des modèles à base de points traditionnels de dentelle Shetland. 
J’ai craqué dès que je l’ai vu … sur le modèle de la couverture, et le descriptif m’a séduite … je l’ai commandé sans même l’avoir feuilleté. 

Dentelle Shetland au tricot

Dentelle Shetland au tricot de Toshiyuki Shimada aux éditions de Saxe. L’ouvrage comprend 22 modèles … le 1er est très basique c’est un ruban (une jolie façon de se familiariser avec la technique du Ring Stitch) mais il y a aussi de jolis étoles, des châles, des écharpes … des cols. Le livre existe avec 2 couvertures différentes.

Pour chaque modèle il y a le nom du point de Shetland utilisé ou des points ainsi que des informations sur les variantes ou les autres noms qu’il porte. Du côté de l’explication chaque point fait l’objet d’un diagramme … mais il n’y a pas d’explication linéaire.

On y découvre aussi les techniques d’assemblages traditionnelles utilisées pour un résultat sans couture … avec les explications sous formes de tutos en photos.

Il y a aussi une partie conseil, sur les différents types de laine, les aiguilles, les points utilisés … la mise en forme de la dentelle, l’entretien. Les techniques de base des points ainsi que leur symbole sont repris à la fin du livre.

C’est donc ouvrage relativement complet qui permet de débuter de suite la réalisation d’un modèle en Dentelle Shetland. Oui mais sur l’un des modèles le Col Moïra j’ai aperçu une bordure fantaisie que j’avais déjà réalisé pour un châle … alors j’ai eu envie d’en savoir plus sur les points Shetland … sur la couverture intérieur il y avait 2 titres de livres traitant du sujet « Châles en dentelle Shetland au tricot » et « La magie de la dentelle Shetland au tricot » ils sont du même auteur Élisabeth Lovick.

Je me les suis procurée avant d’entreprendre le modèle que j’avais choisi de faire … besoin d’en savoir plus.

Dans le 1er j’ai appris le côté historique de la dentelle Shetland, puis il y a des petits projets avec les applications et les techniques spécifiques de la dentelle Shetland … il y a 15 modèles de châles pour mettre en pratique ce que l’on vient d’apprendre … oui mais très peu de nom des points Shetland essentiellement on peut lire « diagramme dentelle ».

Résultat de recherche d'images pour "dentelle shetland au tricot"

Dans le 2ème un petit rappel sur le côté historique, mais beaucoup plus de techniques et surtout le nom des points ceux de base, mais aussi les points intégrés, les bordures, les motifs … le tout avec des diagrammes et les conseils pour les mixer entre eux. Et aussi 11 modèles à réaliser. Ce livre est davantage destiné à guider pour créer ses propres modèles.

Si vous cherchez de jolis modèles en dentelle Shetland, il y a du choix sur Pinterest.

Publicités

18 réflexions sur “A la découverte de la dentelle Shetland

  1. Bel article!
    Ça me donne vraiment envie de commencer cette technique , mais souvent les explications des livres des Éditions de Saxe ne sont pas assez claires pour moi….
    en tout cas, merci pour ton partage.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Agnès pour ton petit mot. Je trouve que les éditions de Saxe proposent de beaux livres mais il y a beaucoup de traduction de livres étrangers donc quand il s’agit d’explications les traductions sont approximatives. Pour le modèle que j’ai réalisé il était indiqué que la partie centrale était en point mousse … en regardant le diagramme celui-ci indiqué 2 rangs de point mousse puis jersey. Et à l’inverse pour la partie dentelle le diagramme indiqué une base point mousse alors que sur les photos on voyait qu’elle était en jersey. Toutes les autres indications du diagramme était bonne sauf ce petit détail … il y avait 2 symboles pour les mailles endroit … je pense que c’est une erreur de la traduction le 2ème symbole devait correspondre au jersey endroit et en basant sur ce principe j’ai tricoté toute la partie dentelle sans problème.

      J'aime

      • Merci de ta réponse.
        En fait il faut faire sa propre interprétation du modèle !
        Ce qui n’est pas une mauvaise chose, tu t’appropries d’autant plus ton modèle.
        Mais lorsqu’en tu découvres une nouvelle technique, faut s’accrocher!!

        Aimé par 1 personne

    • Oui tu as raison on fait sa propre interprétation … et oui il faut s’accrocher quand l’erreur est dans le diagramme et qu’il faut se souvenir de ce que l’on a fait en remplacement … surtout quand c’est un motif répétitif (c’est surement pour cela que j’ai eu du mal à mémoriser le diagramme ce que je voyais ne correspondait pas totalement avec ce que je faisais … mais le résultat est à la hauteur).

      J'aime

    • Je ne sais pas sur combien de mailles du travail mais je comprends ton soucis c’est vrai qu’il faut être attentive pour ne pas décaler les motifs. Moi je fais une photocopie de l’explication et j’utilise un post-it que je déplace tout les 2 rangs. Pour mon premier modèle élaboré en dentelle Shetland j’en ai choisi un avec des petits nombres de mailles (19 mailles pour la partie centrale et 39 mailles pour la dentelle) et une séquence courte sur 8 rangs. J’ai mis un peu de temps pour mémoriser le diagramme donc la progression était lente puis la cadence s’est accéléré … j’ai mis de côté pendant les vacances et j’ai eu du mal à reprendre ensuite.
      Dans le livre ils conseillent d’utiliser des marqueurs pour repérer les débuts de chaque motifs ou les zones de symétrie … je vais pour m’en procurer.
      En tout cas je te souhaite bon courage pour terminer ton modèle … je pense qu’il sera magnifique et que tu seras trop contente quand tu en seras venue à bout.
      Bon tricot,
      Amitiés,
      Thali

      J'aime

    • Félicitations Stéphanie, je pense que le rendu des modèles est responsable des appréhensions que l’on éprouve vis à vis des techniques Shetland mais c’est vrai qu’une fois que l’on a essayé on a envi de renouveler l’expérience.
      Bon tricot Shetland,
      Thali

      J'aime

    • Merci Carolette pour ton petit mot, je suis heureuse que tu ai envi de tester … la patience c’est pour les dentelles en points ajourés sur plusieurs rangs mais il y a aussi des modèles faciles pour les débutantes … et ils font plein d’effet aussi !

      J'aime

    • Je pense que tu vas être surprise car pour débuter en dentelle Shetland il faut maîtriser le point mousse, le jersey, les jetés et les diminutions classiques … tout se joue sur la répétition de séquence facile à mémoriser et on obtient des résultats bluffant.

      J'aime

    • Je pense que essayer c’est ce donner les chances d’y arriver il faut choisir un modèle facile pour débuter et une fois que l’on a compris le principe on peut oser des motifs un peu plus technique.
      Au plaisir de te lire Muriel,
      Bonne journée, bisous,
      Thali

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s