Chèche en Shetland

C’est un joli projet que j’ai réalisé cet été et qui m’a dévoilé de jolies perspectives.

DSCN9015a

J’ai réalisé ce modèle sans savoir qu’il était composé exclusivement de point de Shetland.C’est un modèle que Mina avait aperçu dans un catalogue Phildar … et qui lui avait tapé dans l’œil. J’avais promis de lui faire dès que j’aurais le temps … ce que j’ai fait.

J’ai suivi les explications rien de bien compliqué, la partie centrale est à réaliser dans un point ajouré fantaisie basique … on progresse du bas vers le haut en augmentant tout les 2 rangs pour obtenir un triangle.

DSCN9019a

On reprend le long des lisières en relevant des mailles pour réaliser une bordure (intérieure) sous la pointe du triangle. La bordure se compose de 3 zones, une base en point mousse, suivi d’une zone en jersey sur laquelle se dessine quelques motifs en points ajourés puis une nouvelle base en point mousse.

DSCN9020a

Et sous cette bordure on réalise une autre bordure perpendiculairement … oui là c’est pas facile à visualiser quand on lit l’explication … on comprend mieux en le faisant. Cette seconde bordure est composée d’un petit nombre de maille, à l’issu de chaque rang sur l’envers on tricote ensemble la dernière maille avec celle de la lisière de la bordure intérieure … ce qui permet de la fixer sans couture à l’ensemble déjà tricoté.

DSCN9021a

La bordure extérieure progresse en suivant une grille sur 32 rangs, le nombre des mailles qui la constitue évolue, ce qui donne naissance à une forme de pointe soulignée par 3 bandes en point ajouré ainsi qu’à un motif ajouré qui se détache dans la zone en jersey.

L’ensemble des techniques utilisées pour la réalisation du chèche a permis d’obtenir un modèle sans couture (sans passer par une étape de couture) ce qui est caractéristique des tricots en dentelle shetland.

Tout cela je l’ai appris par le plus grand des hasards car cet été je me suis initiée à la dentelle shetland et sans le savoir je venais juste de terminer un modèle composé exclusivement de point de Shetland. Et je pensais n’en avoir jamais fait avant … en fait j’ai découvert que ce n’était pas le cas j’en ai déjà fait plusieurs … Le châle rubis, shawlette au soleil, Shawlette tendresse, shawlette diamant, Maluka, Le châle Haruni … donc c’est le 7ème modèle à base de point et de technique Shetland que je réalise.

DSCN9194a

Le point ajouré de la bordure c’est le Cat’s paw lace (c’est la bordure pattes de chat) en général elle se réalise sur une base de 2 rangées ajourées parfois sur 3 rangés comme ici. 

DSCN9203a

Le motif ajouré qui se détache sur le jersey c’est le Diamond (motif diamant) sur ce modèle il se retrouve dans la bordure intérieure et dans chaque triangle de la bordure extérieure.

DSCN9173a

DSCN9183a

Le point ajouré qui est la base du châle est le Fancy Net (mais tricoté sur une base jersey et non point mousse), c’est un motif répétitif ajouré.

Vous retrouverez ce chèche dans le catalogue n°126 « Automne Hiver 2015/16 » 60 Modèles Accessoires pour Femme – Homme et Enfant, c’est le modèle n°45. Il est réalisé en Qualité Phil Lignt à partir de 2 pelotes (poids fini 80 g).

Côté dimension 1 m 50 d’envergure et 60 cm de hauteur.

badge_les_dc3a9fis_du_fil_recadre

DDF2017#9

Avec mon chèche en Shetland je participe au Défi du Fil chez Stella « Mes petites récréations », sur le thème Dans le sac et Nouveauté DDF2017#9. Mon petit chèche est parfait pour être glissé dans le sac, mais c’est aussi une nouveauté en points et en techniques pour moi.

Publicités

55 réflexions sur “Chèche en Shetland

  1. Bonjour ,

    Superbe ce chèche ! en effet , de jolis points ajourés et une bordure sans couture c ‘est du temps de gagné et une plus belle finition . Merci pour les photos qui nous montrent parfautement toud les détails de cette petite merveille .
    Bravo pour ta réalisation .
    Amitiés.
    Isabelle

    Aimé par 1 personne

    • Merci Isa, heureuse que tu aimes j’ai prévu de partager les explications des points avec vous … comme ils font partis de point traditionnel ils sont référencés et partageables …
      A bientôt,
      Amitiés,
      Thali

      J'aime

  2. tout simplement magnifique…. ah si je savais tricoter aussi bien que toi, je serais la plus heureuse des filles…. bon ok, je me débrouille mais je ne suis peut être pas assez concentrée pour faire ce genre d’ouvrage…. cependant je suis plus une spécialiste de la dentelle au crochet apprise seule car ma grand-mère ne croyait pas en moi 🙂 lorsque j’ai voulu apprendre avec elle….

    Aimé par 1 personne

    • Ah tu doutes de tes capacités … à l’origine les tricoteuses de Shetland ne savaient pas lire … donc les points sont répétitifs et faciles (ceux de base car j’avoue il y a différent niveau). Je pense que si tu y arrives au crochet tu devrais savoir te débrouiller au tricot.
      Les adultes mettent une forte pression sur ceux qui apprennent et ils les font douter de leur capacité … mais quand on veut on peut !

      J'aime

      • Merci Thali pour ces encouragements, ça me fait très plaisir 🙂
        Tu as raison, elle me faisait douter et ne m’encourager pas, c’est dommage car j’avais la volonté de bien faire… il aurait juste fallu un peu plus de patience et maman n’avait pas le temps ! J’ai l’envie de… donc tu as raison quand on veut on peut…..

        Aimé par 1 personne

    • Moi aussi j’ai appris beaucoup de chose par moi même … comme je n’avais pas ma grand mère tout le temps à mes côtés je sollicité ma mère qui n’avait pas le temps et comme je voulais apprendre elle m’a offert un livre avec les explications en images pour le tricot et le crochet … et ça m’a beaucoup servi j’ai appris des techniques qu’elle ne connaissait pas …
      Cet été je me suis lancée dans le Shetland seule juste avec des livres et la volonté d’apprendre je vais vous faire partager mon aventure tricot dans ce monde de mailles ajourées et de diminutions.
      ça donne aussi envi d’essayer …

      J'aime

      • oui ça donne vraiment envie car ces femmes faisaient vraiment de superbes ouvrages avec des laines très très fines….. de la dentelle aux aiguilles, une pure merveille… ma seule hantise est de défaire quand je me suis trompée :(…..

        Aimé par 1 personne

    • Dans le livre ils indiquent que ces femmes si talentueuses avec des aiguilles étaient analphabètes elles ne se repéraient qu’avec les dessins des diagrammes … on en ai encore plus admirative de leur travail. Donc tu vois tout n’est pas perdu c’est faisable … nous on peut s’aider en s’envoyant des messages. Pour se repérer entre les motifs ils conseillent d’utiliser des marqueurs (des sortes de breloques fantaisies que l’on enfile sur l’aiguille entre les mailles … et l’on déplace au fur et à mesure que l’on progresse.

      J'aime

      • en cherchant des points sur pinterest je me suis rendue compte que je faisais déjà quelques points « fantaisie » (pour moi) des tricoteuses talentueuses et j’ai été fière de moi sur l’instant mais comme je les avais fait avec de la laine un peu grosse et des aiguilles en rapport, je ne pouvais imaginer que je « philosophais » sans le savoir….. j’ai effectivement acheter des marqueurs pour m’aider dans ce genre d’ouvrage, faut que je m’y mette, merci Thali de nous faire partager ton expérience et tes découvertes 🙂

        Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton petit mot Tinunne je pense que l’on est toute dans le même cas, on pratique sans savoir, on n’ose pas se lancer parce qu’on est impressionné par le rendu des ouvrages et en fait on est tout à fait capable. Dans le livre il explique que la base du Shetland c’est d’utiliser volontairement des aiguilles plus grosses que la laine que l’on utilise c’est ce qui donne l’aspect aérien et qui révèle les points ajourés … et c’est vrai qu’avec des aiguilles correspondant à la laine utilisé le point ne se révèle pas de la même façon.
      Donc félicitations à toi tu maitrises des bases de Shetland.
      Bon week-end,
      Amitiés,
      Thali

      J'aime

  3. Bonjour Thali. Il est vraiment magnifique…
    Je n’ai jamais essayé de tricoter ce genre d’ouvrage, qui me paraissait compliqué pour moi.
    De la façon dont tu nous l’expliques, ça me semble plus abordable pour moi.
    Quand j’aurais un peu plus de temps, je vais essayer de le réaliser. Les obstacles les plus grands sont dans notre tête, je l’ai encore lu récemment…
    A très bientôt.
    Marie Claire

    J'aime

    • Bonjour Marie Claire,
      Je pense que tu as entièrement raison, au début je ne trouvais pas l’explication super clair. J’ai débuté la 1ère zone en me disant on verra pour la 2ème partie … en fait c’était comme une évidence une fois la 1ère fini. Et pour la dernière partie j’ai compris de suite même si au démarrage avec les quelques mailles je me demandais comment j’allais réunir les 2 parties (c’est à la fin du 2ème rang que l’on réunit) … et puis après ça coule de source et l’on se dit oui c’est clair.
      Je pense que lorsque l’on voit en photos comment ça se passe c’est plus clair … j’y penserais la prochaine fois.
      A très bientôt Marie Claire,
      Amitiés,
      Thali

      J'aime

  4. Il est superbe ! Et il a l’air tellement doux !
    Tu te doutes bien que j’adore cette succcesion de points ajourés délicats …
    Je trouve ça magique de découvrir qu’on maîtrise une technique sans le savoir (tout comme Mr Jourdain et sa prose …) et c’est vrai que d’un coup on a l’impression d’être plus expérimentée qu’on ne le croyait !

    Aimé par 1 personne

    • Merci Rachel, je confirme il est très doux.
      Et oui la surprise a été totale je vais partager avec vous mes découvertes et partager les explications de ses points traditionnels (qui sont dans le domaine publique). Je me faisais une montagne de ses points Shetland, je pensais qu’il allait falloir du temps pour maitriser les techniques mais en fait comme je les ai déjà pratiqué sans le savoir c’est 3 fois rien à apprendre … maintenant je reconnais qu’il faut avoir de bonne connaissance en tricot pour se lancer dans le Shetland. Quoi qu’on en dise ces tricoteuses étaient ingénieuses …
      Au plaisir de te lire, j’attends avec impatience le prochain rendez-vous boulet …
      Amitiés,
      Thali

      Aimé par 1 personne

  5. Il est vraiment bien joli ce chèche, tout en finesse. C’est toujours un plaisir d’apprendre de nouvelles techniques lorsque c’est de la manière la plus naturelle qui soit, et surtout si l’on se rend compte que finalement on maîtrise déjà les bases. C’est vraiment ce qu’il y a de chouette avec le tricot, on apprend toujours même après des diazines d’années d’expérience !

    Aimé par 1 personne

    • Merci Stella pour ton petit mot. Je suis surprise d’en apprendre tout les ans un peu plus de m’essayer à des nouvelles techniques et il y en a toujours que je n’ai pas mis en pratique. Mais là avec ce modèle c’était que du bonheur facile à réaliser même si j’ai étais un peu dérouté à la lecture de l’explication mais en le faisant c’était clair.
      Je vais me lancer dans des choses un peu plus technique la prochaine fois car finalement c’est faisable.

      Aimé par 1 personne

  6. Pingback: Fancy Net variation | thalicreations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s