Blocage facile

Le blocage une étape indispensable pour mettre en forme les pièces tricotées ou crochetées.

dscn9482b

Le Dos après blocage

Il existe plusieurs méthodes pour y parvenir. Cette étape semble être la bête noire des amoureuses de laine, une défi qu’il faut relever … et les moyens mis en place sont nombreux. J’admire les efforts déployés, trempage, lavage, rinçage, essorage, étirage (mis en forme), séchage et repassage … bref pas moins de 48 heures avant de pouvoir passer à l’assemblage.  

La question qui revient souvent c’est comment je fais … blocage (environ 1 heure) puis assemblage. La réponse est simple je vis avec mon temps j’utilise les techniques d’aujourd’hui celle que l’on m’a apprise (oui j’ai eu une formation « blocage » en milieu professionnel, ça aide) et je l’applique à la maison comme on me l’a enseigné.

De nos jours les laines sont traitées elles reçoivent un après qui met en valeur leurs fibres, les laver c’est l’éliminer. De plus l’eau calcaire et les produits de lavage peuvent ternir les couleurs … et selon les matières l’essorage peut modifier l’aspect des fibres de même que l’étirage. Le séchage aussi est une étape délicate qui peut altérer la matière. Pour toutes ces raisons ces étapes ne sont pas faites … le blocage ne se pratique pas sur une pièce mouillée. Les fibres humides se déforment facilement mais elles reprennent leur forme d’origine au lavage suivant après séchage … résultat on obtient un tricot qui n’est plus à la bonne taille.

Donc pour faire un blocage facile il faut : 

  • une centrale vapeur ou à défaut un fer à vapeur
  • un support de taille* suffisante sur lequel on pourra fixer les pièces en laine
  • des épingles
  • une règle
  • une équerre

* pour le support idéalement une planche de bois de 1 m x 1 m (percée de trous c’est mieux car elle laissera passer la vapeur) habillée sur une face d’une double épaisseur de ouatine (en polyester car cette fibre ne retient pas l’humidité), elle même recouverte d’un tissus (polyester ou polycoton car ces fibres sèchent rapidement).

Avant de débuter tout les fils sur les différentes pièces ont été rentré.

1ère étape : on utilise le diagramme de l’explication pour avoir les dimensions des différentes pièces réalisées.

Sur le support on reproduire le contour de la pièce que l’on a réalisé à l’aide des épingles … il faut être précis d’ou l’utilisation de la règle et de l’équerre.

2ème étape : on prend la pièce concerné ici le Dos et on la dispose au milieu du contour. On fixe la pièce au support à l’aide des épingles qui sont sur le support.

En 1er les épingles de la base du tricot celles de droite et de gauche, puis celles des emmanchures, puis celles des épaules ensuite celle du milieu de l’encolure et en vis à vis celle du milieu de la base du Dos. Les autres épingles sont ensuite disposées sur le tour du tricot en respectant bien la forme du patron.

3ème étape : On envoie la vapeur mais sans poser le fer on essaie de maintenir une distance de 5 cm voir plus pour les fibres délicates (15 cm).

Attention certaines fibres ne supportent pas la chaleur, c’est le cas de la Lambswool de Phildar … il faut se reporter aux recommandations sur la bande de contrôle. 

On attend 2 minutes avant d’enlever les épingles.

Remarque : On commence par le Dos traditionnellement, le Devant ou les Demi-devants ont les mêmes dimensions (sauf pour l’encolure) donc lorsque l’on retire les épingles ont les repositionnent de suite au même endroit pour le Devant … on n’aura juste à vérifier les mesures.

On effectue le même travail pour toutes les autres pièces. Il faut compter 30 à 45 minutes pour toutes les pièces d’un tricot.

Pour les granny c’est la même chose, mais pour s’assurer qu’ils soient tous à la même taille on réalise un patron cartonné du contour du premier. Ainsi on réalise plusieurs contours, et on épingle le nombre de pièces correspondante … et on les vaporise toutes en même temps. Le temps de séchage est identique.

Sur les photos se sont les pièces du gilet Mangue, il est en 100% coton. Il est lumineux, les mailles n’ont pas été étiré et il peut être porté de suite.

Le petit mot d’Abracadacraft :

Le blocage pour les nuls… après cette explications, impossible de rater ou de sauter cette étape !

abracadacraft

Publicités

25 réflexions sur “Blocage facile

  1. ton article est très intéressant
    j’épingle aussi avant de passer la vapeur au dessus des pièces, par contre je fais ça plutôt rapidement, il faudra à l’avenir que je m’applique vraiment notamment en prenant d’éventuelles mesures…

    Aimé par 1 personne

  2. Merci beaucoup pour ces explications. C’est une opération que je n’ai jamais exécuté. Je pensais que la chaleur et la laine ne faisait pas bon ménage. Le résultat est très joli.

    Aimé par 1 personne

    • Moi j’utilise une centrale vapeur, et je règle le fer sur la température la plus basse à laquelle la vapeur se déclenche pour éviter tout accident au cas ou je poserai le fer par inadvertance …
      Merci pour votre petit mot.

      J'aime

    • Merci pour votre petit mot Rachel … c’est la technique que l’on trouve dans tout les catalogues Phildar dans les pages conseils … juste avant les explications dans mon souvenir … bien sure il n’y a pas de photos mais 2 dessins simples pour résumer les différentes tâches à effectuer.
      Bon week-end,
      Thali

      J'aime

  3. Bonsoir Thali,
    Et bien dis moi, ça m’a l’air très compliqué quand même ! je n’ai jamais fait de blocage pour mes nombreux tricots, mais j’imagine que cela doit permettre un meilleur maintien ! je suis actuellement, entrain d’apprendre à bloquer mes châles, avec beaucoup de difficultés ; peut-être as-tu un tuto qui aide à comprendre la chose ! bises et bon week-end, Anne-Marie

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Galantry,
      Normalement la technique du blocage tel qu’elle est décrite ci dessus s’adapte à toutes les matières tricotées ou crochetées … il faut juste une surface suffisante pour adapter le modèle.
      Bon courage,
      Amitiés,
      Thali

      J'aime

    • Bonjour Galantry,
      Normalement la technique du blocage tel qu’elle est décrite ci dessus s’adapte à toutes les matières tricotées ou crochetées … il faut juste une surface suffisante pour adapter le modèle.
      Bon courage,
      Amitiés,
      Thali

      J'aime

  4. C est pas mal comme ça le blocage aussi. Par contre qd vous dites que le blocage traditionnel en mouillant le tricot abîme et retiré le après de la laine, je ne suis pas d accord. C est incohérent car cela reviendrait à penser qu un ouvrage ne doit jamais être lavé ! On lave les lainages c est évident à moins d être sale …

    Aimé par 1 personne

    • En fait bon nombre de fabriquant recommande de ne pas laver et de porter les articles au pressing … ils sont nettoyés sous vapeur (car à 100 ° elle tue les microbes) et les zones sales sont traitées avec des substances volatiles qui s’évaporent à l’air.
      Vous pouvez le vérifier sur tout les costumes en laine c’est recommandation est porté sur l’étiquette.
      Pour ce qui est des laines à tricoter en fonction de leur composition on peut les laver à la main ou en machine en fonction de leur composition (on se reporte aux informations sur la bande de contrôle).
      Maintenant pour vérifier cette notion. Faite 2 échantillons avec une même laine. Laver en un et observer la différence après sèchage … c’est criant de vérité avec du coton.
      De plus si vous ne mouillez qu’une zone pour éliminer une tâche vous obtiendrez une auréole au niveau de la dite zone (surtout si le vêtement est neuf) et cette zone peut continuer à ce démarquer après plusieurs lavages.
      Au niveau des lessives certaines décapent plus que d’autres … et c’est un argument marketing « préserve l’éclat et les couleurs ». Donc selon la lessive aussi on voit le résultat sur les fibres.
      J’ai lavé un ensemble blanc en 2 fois, le haut avec une lessive, le bas avec une autre … les 2 pièces étaient en train de sécher en même temps … mon mari m’a interpellé en me demandant ce que j’avais fait … une partie du linge paraissait terne et l’autre éclatante (2 lessives de blanc) … bon depuis j’utilise que l’Ariel.

      J'aime

  5. Je ne savais pas que cela s’appelait blocage
    Pour moi lorsque je tricotais beaucoup:je « mettais en forme » »pareil j’épinglais avec des épingles inoxydables sur un lit recouvert d’une grande serviette en vérifiant les mesures et munie d’un vaporisateur+eau froide je vaporisais puis laissais sécher et le lendemain le tricot était parfait
    Merci pour cette technique
    Bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    • Cette technique repose sur le même principe, en fait la vapeur chaude s’évapore beaucoup plus vite et l’on peut donc pratiquer l’assemblage plus vite sans trop attendre que ça sèche …
      Moi aussi avant j’utilisais le terme de mise en forme des pièces tricotées … et une fois on n’a interpelé en me demandant si je bloquais les pièces … En fait c’est le terme que l’on retrouve dans certain livre de tricot et qui est de plus en plus utilisé actuellement.

      J'aime

  6. J’ai lu tellement de façon de bloquer un tricot, que je ne sais plus quelle est la meilleure façon. Actuellement, j’assemble mon tricot, je le lave, l’essore délicatement dans des serviettes, et ensuite, je l’étale aux bonnes dimensions, et le laisse sécher pendant trois jours. Du coup, il vaut mieux faire le blocage avant l’assemblage ? et seulement avec de la vapeur (sans le laver) ?

    Aimé par 1 personne

    • Et bien oui, blocage à la vapeur sur les pièces tricotées non lavé … comme ça par la suite on lave normalement on laisse sécher à plat, un petit coup de fer s’il y a lieu et on profite de son tricot.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s